11-12 avril 2015 : CHAMPIONNATS DE FRANCE CADETTES 1ère DIVISION, à CEYRAT

CONSÉCRATION POUR MÉLANIE DHAIBY LORS DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE JUDO !
En remportant une superbe médaille de bronze chez les cadettes -63 kg (sur 51 engagées), la judokate de Charlieu, âgée de 16 ans, confirme encore cette année une nette progression !
 
Mélanie DHAIBY sur le podium des championnats de France de Judo
Cette année encore, le magnifique Artenium de Ceyrat, près de Clermont-Ferrand, était le théâtre des championnats de France cadets 1ère Division F.F.Judo, "TROPHÉE L.C.L.". Quelques 800 compétiteurs, âgés de 15 à 17 ans, étaient attendus pour le week-end des 11 et 12 avril 2015 dans le Puy-de-Dôme, afin de s'y disputer les titres nationaux. Tous avaient dû passer par les phases de "demi-finales France" dans les mois précédents, pour composter leur billet pour cette Grande Finale Nationale. 
 
Le club de Judo de Charlieu avait encore une fois cette année la chance de posséder deux représentantes à ce plus haut-niveau : Mathilde PARDON chez les moins de 44 kg et Mélanie DHAIBY chez les -63 kg.
 
Mathilde PARDONLa journée de samedi était consacrée aux "poids légers" et a vu l'entrée en lice de la jeune PARDON. En -44 kg (48 combattantes), la brillante athlète du club charliendin a malheureusement été une des victimes collatérales d'un "tirage au sort de la mort", puisqu'elle se retrouvait placée sur la grille de départ dans un quart-de-tableau des plus difficiles, avec pas moins de trois très fortes combattantes nationales à proximité d'elle. Malgré un premier combat plutôt satisfaisant face à Leslie Becerro, la récente médaillée de bronze du "Tournoi de France" ( > T.D.F.) de janvier dernier (le "tournoi référence" pour la FFJudo), Mathilde a dû s'incliner et ne fut pas repêchée...
 
Cette élimination, beaucoup trop prématurée, n'enlève rien à la valeur de cette jeune judokate qui réalise cette saison encore un parcours absolument incroyable, avec une progression toujours aussi fulgurante depuis plusieurs années. Son investissement, son goût de l'effort à l'entraînement, sa capacité à "soulever des montagnes" lors de séances toujours plus éprouvantes, mais aussi sa gentillesse, sa "culture judo" dans le plus grand respect du code moral, en font -au-delà de tout résultat sportif en compétition- une athlète complète et un exemple pour la jeunesse du club !
 
 
Le lendemain dimanche, c'était au tour des catégories de poids supérieures d'entrer en lice sur les tatamis auvergnats.
 
En -63 kg, elles n'étaient pas moins de 51 judokates émérites à s'aligner au départ du championnat... Exemptée par le tirage au sort de premier tour, Mélanie DHAIBY entrait en lice au stade des 1/16èmes de finale, où elle s'imposait tout d'abord aux pénalités face à la besançonnaise Servane Moyen. La tâche devenait plus ardue en 1/8ème de finale, puisque Mélanie se voyait opposée à une des "têtes de série", la marseillaise Vergnenegre (médaillée de bronze du dernier T.D.F.). Elle s'imposait pourtant à nouveau par une superbe immobilisation. Le quart-de-finale marquera un petit coup d'arrêt, puisqu'elle dû s'incliner devant la membre du Pôle espoir de Toulouse Hortens Soulier
 
Repêchée pour l'obtention de la médaille de bronze à ce stade de la compétition, Mélanie Dhaiby faisait preuve de beaucoup de caractère et de détermination en réamorçant la spirale des victoires... Tout d'abord, retour gagnant face à la jeune Andres-Deleuze (2 yukos à 1) puis superbe et capitale victoire devant un autre "gros morceau", la sudiste Maureen Pinto (victoire par deux waza ari).
 
Le sixième et ultime combat de la journée pour Mélanie s'annonçait encore une fois comme un Everest à franchir !... Il s'agissait de croiser le fer avec l'impressionnante Manon Deketer (classée 5ème au T.D.F.), une autre très redoutable "tête de série" du championnat, impériale jusqu'en demi-finale jusque-là... Là encore, Mélanie Dhaiby fit preuve de beaucoup de détermination et de concentration en respectant à la lettre son schéma tactique préparé avant la confrontation avec son entraîneur. Celui-ci porta progressivement ses fruits et lui permit alors de l'emporter par un magnifique contre d'uchi mata enchaîné par une décisive immobilisation au sol. Venait alors le temps d'exulter enfin et d'arracher une bien méritée médaille de bronze nationale, véritable consécration pour la jeune combattante âgée de 16 ans, qui est un des porte-drapeaux de son club, de la région roannaise, mais aussi du département de la Loire et de la région Rhône-Alpes, ces deux dernières entités apportant d'ailleurs un soutien significatif à la jeune Mélanie Dhaiby, en tant que jeune athlète de haut-niveau !
 
Au final, c'est au cours d'une cérémonie protocolaire inédite pour Mélanie que la jeune charliendine prenait place en fin de journée sur le podium des médaillées, aux côtés de 1. Alexia Vega, 2. Assia Said Errhamani et 3. Leila Verepla.
 
---------------------------------------------
 
 
3 questions à l'entraîneur, Christophe DEBATISSE :
 

- Vous qui la suivez depuis des années, êtes-vous surpris de cette performance de Mélanie ?
Non, pour ceux qui suivent sa progression et connaissent son investissement aux entraînements et tous les sacrifices qu'elle a réalisés depuis des mois voire des années, cette performance marquante ne peut pas être taxée de surprenante, même si l'on sait bien qu'il est vraiment très difficile d'atteindre ce fameux podium des médaillées d'un championnat de France dans notre sport... Il y a une telle concurrence !! C'est tellement dur et exigeant !... 
Cependant, cela ne fait que souligner encore un peu plus l'exploit sportif que cela constitue pour cette jeune athlète. Cette performance, elle était déterminée à la réaliser et avait tout mis en place pour atteindre cet objectif, patiemment et intelligemment, comme à son habitude !
 

- Quelles sont les qualités qui font de Mélanie une véritable championne ?
Mélanie est un pur produit de l'école de Judo Charlieu/Riorges, les deux clubs où j'enseigne depuis de nombreuses années et qui travaillent sportivement ensemble. Elle a intégré depuis septembre 2014 le "Pôle France de Marseille", en sport-études, où elle s'entraîne en semaine sous la responsabilité notamment d'Amina Abdellatif, une ancienne très grande championne de judo et de Philippe Blanquet.
Elle continue à s'entraîner aussi très régulièrement avec nous en club, et je l'accompagne dans la majorité de ses compétitions...
Je l'ai vue arriver au dojo de Charlieu alors qu'elle n'avait pas encore 5 ans !... Je l'ai vue grandir aux côtés de sa camarade de club Mathilde Pardon, qui est elle aussi une vraie athlète de haut-niveau. Elles ont franchi à mes côtés pas mal d'étapes, au fil des années...
 
Ce qui caractérise Mélanie, c'est une grande détermination, une passion dévorante pour le judo, le tout agrémenté d'une grande maturité intellectuelle. Techniquement, "c'est une vraie éponge" qui assimile et comprend très vite. En plus du combat debout, elle a aussi développé depuis quelques années un goût prononcé pour les techniques de combat au sol, où elle excelle.
 
Si l'on y regarde de plus près, sa progression est rectiligne : championne de la zone sud-est de la France à l'âge de 14 ans (plus haut niveau chez les minimes), elle s'était ensuite déjà classée très haut l'an dernier à ces mêmes championnats de France cadettes, mais en -57 kg, où elle avait accroché une belle 7ème place sur 52 !... Un an plus tard, aujourd'hui en 2015, la voilà désormais sur la troisième marche du podium des France... mais en -63 kg, cette fois ! Et elle n'est que cadette seconde année !
 

- Quelle est la suite des événements pour Mélanie ?
Mélanie va tout d'abord savourer cette magnifique 3ème place dans une catégorie très fournie et relevée au niveau national.
Mais d'autres objectifs et opportunités vont sans doute s'offrir à elle. Tout d'abord, en se dévoilant à ce niveau aux yeux des sélectionneurs de la Fédération Française de Judo, elle va être intégrée au "Groupe France cadettes", ce qui lui vaudra sans doute de futures convocations en stages des équipes de France jeunes dans les mois à venir, et peut-être même des sélections à l'international !... De plus, Mélanie a encore deux autres challenges à relever avant l'été : valider son accession au grade de ceinture noire 1er Dan et aussi surtout un second championnat de France à réaliser ! Celui "par équipe de club" pour lequel elle est aussi qualifiée, et qui aura lieu le 31 mai 2015 dans l'Essonne, en compagnie de Mathilde Pardon dans la même équipe !

Commentaires (3)

Bruno BERTHELIER
  • 1. Bruno BERTHELIER | 15/04/2015
Bravo Mélanie
Bravo Mathilde
Charlieu est fier de vous, du club de Charlieu, son entraineur et ses dirigeants.
Vivement la suite....
Bruno BERTHELIER Maire de CHARLIEU
Christophe DEBATISSE
  • Christophe DEBATISSE (site web) | 17/04/2015
Merci M. le Maire !
Nidale
  • 2. Nidale | 13/04/2015
Bravo Les filles

Mélanie nous sommes extrêmement fiers de toi!!!!

Ajouter un commentaire