UN SAVOIR... INDISPENSABLE !

 

LES 7 RÈGLES DE L’HYGIÈNE DU JUDOKA

  

1/ Une douche depuis moins de 12 heures

Il est difficile de se laver juste avant le judo, notamment quand on y va après l’école, mais il est essentiel que la dernière douche ou le dernier bain ne remonte pas à la veille, voire l’avant-veille, surtout s’il y a eu foot dans la journée !

Habituez-vous tôt à cette règle absolue : une douche dans les douze dernières heures.

 

2/ Cheveux lavés depuis moins de 5 jours

Des cheveux gras dans la figure au sol… Plutôt désagréable ! Fais en sorte que ce ne soit pas les tiens.

La règle absolue d’un shampooing deux ou trois fois par semaine, quand on est un sportif comme toi, c’est un minimum !

 

3/ Pieds rincés

On a du mal, mais franchement, passer sous l’eau des pieds qui ont macéré toute la journée dans les chaussures, c’est vraiment nécessaire… Même si on a pris une douche dans les douze heures !

La règle absolue du petit bain de pied, à suivre ! Sans compter que c’est rafraîchissant.

 

4/ Mains lavées soigneusement

Inutile d’avoir beaucoup d’imagination pour comprendre que nos amies les plus fidèles, nos mains, utilisées toute la journée, à toutes les tâches les plus diverses, doivent être frottées et savonnées avant de servir à agripper le judogi du voisin.

La règle absolue de se laver les mains, tu la connais bien !

 

5/ Ongles courts

Si tu ne veux pas passer pour le « ninja découpeur », celui qui fait des estafilades sanglantes à ses camarades avec ses ongles, coupe-les relativement courts et pas juste avant la séance, car ils seraient bien « aiguisés ». Et si tu ne blesses pas les autres, tu as de bonnes chances de t’en retourner un… et ça fait mal !

Te voilà prévenu : suis la règle absolue des ongles courts.

 

6/ Judogi propre à chaque séance

Si tu ne respectes pas cette règle absolue, un surnom te guette : « kimono qui pue ». Il n’y a que nous pour ne pas être gênés par l’odeur de moisi ou de sueur froide que dégage notre kimono « usagé » par une ou deux séances.

 Dès que tu commences à transpirer un peu, respecte cette règle absolue : le judogi propre à chaque fois.

 

7/ Sandales présentes dans le sac

Il y a sur le tapis et à côté du tapis. Sur le tapis, on ne monte pas avec ses chaussures, à côté du tapis, on ne marche pas pieds nus.

La règle est simple et absolue : utilise des sandales (marquées à ton nom, pour ne pas les mélanger avec celles de tes camarades) pour aller du vestiaire au tapis.

 

 

►TEXTE tiré de « JUDO MAGAZINE », mai-juin 2003.

Ajouter un commentaire